Chronique 1: le commencement

Publié le par TEDDY

Cela fait trois ans déjà que je fais de la caisse. La caisse ! Un monde à part et unique, où il se passe de tout et surtout du n’ importe quoi ! Quand je pense à mon 1er jour… Je peux vous dire qu’il s’en est passé des choses. Si j’ai décidé de commencer ce blog, c’est grâce à une personne en particulier. Celle qui a lancé la vérité sur le monde de la caisse et de la distribution. Je veux bien sûr parler de la célèbre caissière Anna.

Mais parce qu’il n’y a pas seulement que des caissières, il y a désormais des caissiers! Et oui, vous avez bien lu. Depuis le passage du nouveau millénaire, une nouvelle mode a été lancée dans le commerce. Tout simplement, mettre des hommes en caisse. Bien sûr, je conçois que certains vont rire ! Un homme en caisse ! Ah ah ah, c’est vraiment très drôle!!! Combien de fois à mes débuts ai-je entendu : « Tiens étrange! Un homme en caisse ?! Et bien c’est pas plus mal !!! » J’avais vraiment l’impression d’être dans un épisode de X-files, comme si le fait d’être en caisse faisait de moi un extraterrestre ! Mais passons ce petit détail…

Premier jour, premier instant, première découverte :

 Découverte 1: Les boutons ! Je parle bien sûr des boutons de caisse, et non de boutons d’acné. Lol. J’apprenais la caisse en compagnie d’une de mes collègues. Avec un petit carnet, je notais ce qu’elle me disait. (Pour vous dire la vérité, je notais dans ma tête ce qu’elle me conseillait). Je me tenais devant cette caisse en me disant : « Mon Dieu, il y en a des boutons ! ». D’ailleurs, je n’ai toujours pas compris pourquoi il y avait autant de boutons. La plupart, on ne les utilise jamais. C’est peut être pour faire joli, ou tout simplement en cas de gros pépin. Je vote quand même pour la seconde proposition ! C’est ainsi que je fis mes premiers pas de baby caissier. Je dis ça car aujourd’hui je suis un super caissier ! Et oui, on va se la raconter un petit peu. Il y a de quoi, après un peu plus de trois ans d’expérience… 

Découverte 2 : C’est par ce premier jour que j’ai appris qu’un caissier se doit d’être poli et qu’il dispose ainsi, de mots cultes, assurant un bon contact caissier-client . La plupart de ses mots sont : « Bonjour… », « Vous avez la carte de fidélité ? », « Cela fera … € s’il vous plait… » « Merci… une bonne journée, au revoir ». 

Découverte 3: Le caissier doit être au courant de tout ce qu’il se passe en magasin. Promos, actualités, publicité, connaître les différents rayons, les différents produits… En bref, le caissier se doit d’être le paparazzi du magasin. Si, si, je vous assure !!!

Il est évident que j’ai oublié pas mal de choses. Je pense que pour être un bon caissier, les points les plus importants sont là : politesse, amabilité, disponibilité, sourire…

 

Découverte 4: Le caissier doit avoir des nerfs d’acier. Je sais bien que certains pensent que le métier de caissier n’est pas fatiguant.

Ce que l’on voit : une personne derrière un bureau magique, assise sur une chaise, passant des articles comme si c’était un jeu à longueur de journée…

Ce que l’on ne voit pas: les difficultés de l’effet robot du métier. Certain disent :  caissier = robot. Le seul robot que je connaisse qui ait du sang c’est Terminator. Mais en aucun cas, le caissier est une machine. L’hôte de caisse est avant tout une personne !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ex caissier (Devdas) 12/02/2008 22:40

Bonne continuation pour ton blog m'sieur, il est mignon comme tout !!!
Vive Teddy !!!!

Florian 09/02/2008 18:21

En fait, on dit épisode : un épilogue c'est la fin d'une histoire xd

ann 01/02/2008 14:45

bonjour, je découvre ton blog^par celui de bellelurette. je reviendrais te lire dès que possible. bon courage .