Chronique 3 : Le sac plastique, une espèce en voie d’extinction

Publié le par TEDDY

Tous les caissiers de France seront d’accord avec moi pour dire que la disparition des sacs plastique en caisse a été une tragédie pour les clients. Pendant l’extinction de l’espèce sac plastique, il valait mieux ne pas être caissier. Comme si cette tragique disparition était à cause de nous. Voilà ce que ça donnait durant l’exil du sac plastique.

Un samedi après midi, immense foule en caisse, une cliente posa ses courses sur le long tapis noir. Puis, elle se rendit en fin de caisse et me demanda :

« Vous avez des sacs plastique s’il vous plait ?

- Désolé, Madame. Des directives départementales ont été prises. Nous ne distribuons plus de sacs plastique… »

J’ai oublié de vous préciser. Cela faisait deux mois que l’ensemble des enseignes de distribution avaient préparé les clients à cet événement.

- Vous rigolez. Comment je fais moi ? me demanda t-elle d’un air contrarié et surtout très en colère

- Si vous voulez, nous avons à votre disposition des sacs cabas à 69 centimes, ou des grands sacs à 10 cents…

- Non, mais vous vous fichez de moi! M’interrompit-elle. Vous me donnez des sacs plastique de suite… »

J’avais en face de moi un tyran. Elle voulait absolument des sacs plastique, alors que la direction m’avait interdit d’en donner. Je voyais la foule de derrière qui commençait à s’impatienter. Je ne savais pas s’ils étaient énervés contre moi ou contre la cliente. Je m’imaginais me faire lyncher derrière ma caisse, tuer par les boîtes de conserve que les clients allaient me jeter. Toutefois, je ne pouvais donner de plastique non plus. Pourquoi ?

1 - Déjà parce que ma patronne et ma chef caisse me l’ont interdit ;

2 - Mon travail, j’y tiens ;

3 - Si j’en donne à l’un, je devrai forcément en donner à l’autre, ceci menant à une chaîne sans fin ;

4 - Je risque d’apparaître dans la presse, avec comme gros titre : « Un caissier distribue encore des plastiques ! Scandale !!! ».

« Je suis désolé Madame. Je ne peux vous donner de sacs plastique! sac-plastique-jpg.jpg

- Vous êtes sur de cela ?

- J’en suis certain.

- Vous êtes vraiment sûr ?

- Écoutez Madame. Puisque je vous dis que je n’ai pas le droit de vous donner de sacs plastique ! Je ne peux pas vous en donner. Je suis désolé. » Parfois, il faut être ferme et irrévocable!

« Très bien ! » Elle prit son caddie et s’en alla de ma caisse, laissant toutes ses courses sur mon tapis.

« Passez une bonne journée. Au revoir Madame! » Lui dis-je pour rester poli jusqu’au bout. Par la suite, je remplis des paniers des multiples articles qu’elle avait laissés à ma caisse. Les clients n’avaient pas compris sa réaction, et m’ont même félicité de ma réaction. Ils n’étaient pas en colère contre moi finalement. Je n’allais pas être lynché par des boîtes de conserve derrière ma caisse.

Autre anecdote : lorsque je suis monté en pause avec une de mes collègues, voici ce qu’elle me raconta :

« J’en ai marre de me faire harceler pour des sacs plastique. Les clients ne sont pas aimables du tout. Figure-toi qu'hier, un type avait acheté un pain coupé, un paquet de pâtes et une bouteille de coca. Il m’a demandé un sac plastique et je lui ai répondu que le magasin n’en distribuait plus. Il m’a insulté de pét**se en m’ordonnant de donner un plastique et en me demandant comment il allait faire pour porter ses courses. Vexée par ces propos, je lui répondis qu’il avait deux bras et que pour trois bricoles, il pouvait s’en sortir sans sac plastique! »

Ma collègue n’avait pas été la seule victime du phénomène "recherche plastique désespérément". Je suis certain que beaucoup de caissiers ont vécu ce calvaire de l'abandon du sac plastique holocauste. Je me croyais vraiment dans un mauvais film d’horreur. En tout cas, je suis content d’une chose. D’en avoir survécu!

Commenter cet article