Chronique 18 : Les courses, un nouveau sport

Publié le par TEDDY, le Super caissier

Pour le client, c’est un fardeau de faire des courses. Non seulement c’est cher, mais en plus, c’est pire qu’une séance de sport de haut niveau.

Étape1 :  prendre un caddie ou un panier (jusque là, c’est le plus simple),

Étape 2 : pousser le caddie ou porter le panier. (Bien oui. Ca ne se fait pas tout seul),

Étape 3 : chercher la liste de courses préparée avec soin (« où est-ce que j’ai mis cette liste ? Grrrrr !!!! »),

Étape 4 : se déplacer dans tous les rayons (« qu’est-ce que je fais dans le rayon bébé !? Je n’ai pourtant pas d’enfants ! »),

Étape 5 : pousser son caddie. (J’ai enfin fini. Je me dirige vers la caisse. Qu’est-ce que c’est lourd !),

Étape 6 : recherche caisse ayant le moins de clients désespérément ! (Alors toi ma vieille tu rêves !),

Étape 7 : faire la course avec le caddie ou le panier bien lourd. Puis, piquer la place du client qui a guetté la même caisse que vous. Pour cela, une solution ! Être un véritable prédateur. Seulement, être Tarzan ne suffit pas ! (J’ai gagné, le doigt dans le nez !)

Étape 8 : vider tout le caddie ou le panier. Là, le client commence généralement à s’essouffler !

Étape 9 : remettre tous les produits que le caissier vient de scanner. (Il est méchant le caissier. Il va trop vite)

Étape 10 : petit jogging jusque le parking (J’ai oublié mes sacs dans la voiture. Je peux y aller ?),

Étape 11 : rechercher le porte-monnaie dans le sac « Où ai-je mis la carte bleue ? »

Étape 12 : petit stress pour rien, le client retrouve enfin sa CB.

Étape 13 : vérifier le ticket (Voyons si le caissier ne m’a pas arnaqué ! 
Bon, jusque là, tout va bien ! »),

Étape 14 : quitter le magasin et tout claquer dans la voiture. Vérifier que l’on a rien oublié sur la caisse (Vous n’avez pas retrouver ma carte de fidélité ? Je la cherche partout !)

A quand l’épreuve des courses aux jeux olympiques ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article