Chronique 20 : Desperate Housewifes

Publié le par TEDDY, le Super caissier

carotte.gif

Tous les samedi, heure de fermeture magasin. Nous, caissiers, nous nous interpellons pour savoir qui va passer la cliente « Desperate Housewifes». Mais d’abord pourquoi ce prénom ? Vous allez très vite le comprendre.

Il faut savoir que si vous passez cette cliente, votre week-end sera gâché. Vous avez beau avoir une soirée d’enfer prévue après le boulot, cette cliente réussira à vous dégouter de la vie, (et encore le terme est juste.). Mais comment fait-elle ? Je pense qu’elle fait la pire des choses que l’on peut faire à un être humain !

Son caddie déborde. Petit à petit, elle dépose ses courses sur le tapis le plus lentement possible. Vous me croyez si je vous dis que cette femme a un bébé, qui se trouve dans le caddie, avec pleins d’articles lourds qui l’entourent ? Il y a des moments où j’ai vraiment envie d’appeler SOS Bébé Secours. Et dire que ça existe des mamans comme ça ! C’est un scandale !

Vous avez remarqué que j’ai une dent contre cette cliente. Vous allez très vite le comprendre ! Elle vous traite comme si vous étiez de la « merde». Je vous assure que je ne me trompe pas sur le mot. En effet, elle est irrespectueuse. Elle nous parle comme si nous n’étions pas humain. Ca c’est quand elle a la chance d’être seule. Lorsqu’elle est avec sa fille, c’est beaucoup plus trash. La fillette a entre 14 et 16 ans. Un soir, l’adolescente raconta un truc dans l’ oreille de sa mère. Puis, elles riaient en me regardant. Lorsque l’un de mes collègues passa à côté des caisses, sa fille le pointa du doigt et se moqua de lui sans scrupules. Imaginez-vous la scène, cher lecteur. C’est comme si moi je me permettais de vous pointer du doigt, puis, je me moquerai de vous. Je pense que ça ne se fait pas, à moins d’être maso ! Parfois, elles se regardent entre elles et se disent des choses à travers leur regard moqueur et méchant. Des clients comme ça, nous ne pouvons rien dire. Gros caddie oblige ( Chiffre d‘affaire qui entre forcément), ils sont protégés par le Dieu du Commerce. Vous ne le connaissez pas. C’est celui qui a écrit : « Le client est roi ! » Vous voyez de qui je parle maintenant ! Seulement, remettons les choses dans le contexte. Cette cliente a vraiment l’attitude de sortir d’un épisode de desperate housewife.s Bien sûr, elle n’est pas une héroïne comme nos copines de la série. Elle est un produit dérivée de très bas de gamme. Elle a beau avoir des tunes plein les poches, jouer la bourgeoise supérieure ne lui convient pas. De plus, elle devrait peut-être stopper l’auto-brozant sur le visage. Elle l’étale très mal. A moins que ce soit l’hépatite C ! Dans le cas contraire, payer vous des séance d’UV. C’est l’une des meilleures thérapie où l'on veut être bronzé. Surtout, n’hésitez pas à manger des carottes. Excellente pour le bronzage, la carotte rend aussi aimable ! Quoi que toutes les carottes du monde ne suffiraient pas.

Quand à sa fille. Il est vraiment temps qu’elle publie un magazine féminin. Je lui propose Glamour ou Cosmopolitain ! Les tenues qu’elle porte, même le groupe des Pussycat Dolls ne voudrait pas les porter. Mais lorsqu’on est à l’image de sa mère, on ne peut lui en vouloir. Toujours est-il Mademoiselle que, lorsqu’on fait la bourgeoise et que l’on porte des imitations made in Bled, il vaut mieux rester chez soi ! Ca fait beaucoup moins pathétique.

A ces deux femmes, je leur propose de prendre des cours de savoir-vivre. Je tiens à leur dire que le fait d’être caissier n’est pas un fardeau. J’essaie d’avoir un salaire comme tout le monde ! Argent gagné honnêtement !!

mob46_1153913221.jpg

 

 

Commenter cet article

Bambou 30/05/2008 20:44

Argh ! Je supporte pas les gens comme ça !!
La meilleure réaction c'est de répondre :
- Ecoutez madame, je crois qu'il y a un gros problème entre nous. Ce que l'on va faire (et ce qui est certainement mieux pour tout le monde) c'est que vous partiez de ma caisse et que vous passiez auprès d'une de mes collègues. En tout cas ne comptez pas sur moi pour m'occuper de vous.

C'est un risque de répondre ça ... Si la cliente fait appele au Chef des caisses, faut pas s'attendre à ce qu'il prenne notre défense. Mais en tout cas, la seule fois ou j'ai réfusé d'encaisser une cliente, j'étais bien contente de me dire "c'est moi qui l'ai envoyé bouler !! lol !"

Thomas 11/02/2008 18:17

Je ne comprends pas comment des personnes peuvent être à chaque fois.

bellelurette 31/01/2008 13:48

Salut Teddy, super caissier !
Je viens de lire tout ton blog avec délices et qu'est-ce que je remarque ? un seul commentaire !!! (cela fera deux avec le mien). Aaaaah, mais ça ne va pas ça ! Faut faire monter l'audience.
Je suis arrivée ici en lisant des coms chez Anna Miss Pastouche... et je m'attendais à ce que tu sois commenté comme il se doit. Bon, c'est vrai, ton blog n'est pas très ancien, et tu fais des fautes partout, mais moi je le trouve vivant, et tu choisis bien tes couleurs pour l'égayer, tout ça, tout ça...
Alors je te souhaite vraiment bonne continuation
Signé : Une non-caissière ! Donc....