Chronique 56 : Comment fait un(e) caissier(ère) pour aller aux toilettes ?

Publié le par TEDDY, le Super caissier

anti_bug_fc

Dans les commentaires, j’ai eu une question pertinente. Un bloggeur m’a demandé comment fait-on pour aller aux toilettes ? Je suis certain qu’il n’est pas le seul à se poser cette question si mystérieuse.

femme_homme_wc.jpg

 

 

Déjà, il faut savoir que si vous êtes un garçon, vous avez deux fois plus de chance. En effet, on a une bouteille vide en dessous de la caisse. Et à chaque fois que l’on doit faire pipi, c’est simple ! On dévisse le bouchon, on enlève le bouton, on tire sur la braguette et on fait ses petites affaires. (A l’abri des regards du client pour ne pas heurter leur sensibilité !)  Ne me demandez pas comment font les filles !

Mais alors, comment fait-on lorsqu’on doit faire caca ? Et bien là, je ne peux pas vous expliquer car c’est vraiment trash ! Je n’ose même pas vous raconter lorsqu’un caissier est en période gastro !!!!


wc_diamant.jpg

 

 

 

 

Vous avez bien sûr compris, je rigole ! Lol. Pour répondre à votre question :

 

Contrairement aux personnes qui sont en rayon, les caissiers doivent aller aux toilettes pendant leur période de repos. Et oui ! Ca fait partie des avantages du caissier ! Mdr. Pourtant, de ma caisse, je peux vous dire que j’en vois des collègues qui courent jusqu’au WC.

 

Cependant, je ne vais pas vous mentir. Si vous devez absolument y aller, vous demandez à l’un de vos collègues de vous remplacer. (De préférence, un qui sait faire de la caisse.) Bon, je vous accorde que ce n’est pas toujours évident de demander ce service devant les clients.  Vous vous sentez même gêné. Ca fait penser à lorsque vous étiez en maternelle et que vous demandiez à votre maîtresse :

« Maîtresse, je peux aller au toilette s’il vous plait ?

- Oui Teddy. Mais reviens vite. Et ne joue pas avec l’eau ! » (Et oui, j’étais un vrai petit monstre.)

Votre collègue vous remplace et vous vous dirigez jusqu’au WC ! Sur le trône, « alléluia », quelqu’un a pu vous remplacer !

marie_5.jpg

 

Maintenant, je ne peux pas m’avancer à dire que dans toute entreprise c’est la même chose.

 

Petite anecdote : une collègue devait absolument aller aux toilettes. Profitant du peu de monde qu’il y avait en caisse, elle ferma sa caisse. Puis, elle courut jusqu’aux WC. Soudain, la patronne déboula du rayon, et suivit sa jeune salariée.

« Vous allez où comme sa ?

- Je me rends aux toilettes. Pourquoi ? Vous voulez m’y accompagner ? »

Entre elles, c’était un peu la guerre. Mais de là à suivre son employée jusqu’aux toilettes… Mdr (si tu passes par ce blog, confirme S.T.P)

 

Voilà, je vous ai dévoilé le grand mystère du pipi room de tout caissier !

toilette_porte.jpg

PS: j'ai trouvé les images qui appartiennent au site : humou.com

N'hésitez pas à y faire un tour...

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

ninou 09/03/2008 17:40

ben nous dans notre mago on a la chance de pouvoir y aller quand on veux...on demande juste l'autorisation aux caissiere centrales

Antoine 24/02/2008 21:00

oula ! je viens de me relire et mon commentaire n'est pas très clair ! 6200 est le code qu'il fallait dire pour signifier qu'on voulait aller aux toilettes, c'était pas le numéro pour appeller la CC.
On en avait d'autres pour signifier qu'on avait besoin d'un agent de sécurité ou quand les chèques ne passaient pas;

Antoine 24/02/2008 20:45

salut teddy !
moi là où je travaillais on avait un code pour la pause pipi, on décrochait le téléphone pour appeller la caisse centrale (c'était un chiffre du genre 6200) et ils nous disaient si on pouvait fermer et y aller ou pas. C'était mieux comme ça les clients ne comprenaient pas que tu veux aller aux toilettes ! Tu devrais leur proposer de faire ça dans ton magasin.

Thomas 22/02/2008 19:35

Ahhh, c'est bête si t'es malade, dans ce cas, je te souhaite un très bon rétablissement !!

Beatrice 22/02/2008 15:44

Ah ben oui c'est vrai... On n'y pense pas quand on est client... On ne pense pas à grand chose quand on est client,j'avoue... mais c'est un peu pareil pour tous les boulots, on a toujours du mal à s'imaginer les conditions de travail des autres.
A bientôt !