Chronique 63 : La déclaration fin de mois

Publié le par TEDDY, le Super caissier

Qu’est-ce que la déclaration fin de mois ? S’agit-il d’un amour dévoilé par les caissiers le dernier jour de chaque mois ? Procède-t-on à un choix de notre client coup de cœur ? Mais que se cache-t-il derrière ce mot ? Tout simplement, rien de tout ça !

 

A chaque fin de mois, les caissiers se doivent de déclarer la monnaie que contient son caisson. Rien de très compliqué ! Cela permet surtout de voir s’il y a une erreur dans la caisse, mais aussi dans le coffre, ou encore savoir s’il y a de la perte en magasin… Bref, ça cache bien des choses ! Lol.

 

Fin de journée. Vous passez votre dernier client. Vous fermez votre caisse avant de faire votre déclaration. Une fois fait, vous commencez votre tâche.

« 1, 2, 3,… 165 pièces de 0,01 centimes ».

Vous voyez. Il y a rien de très compliqué.

 

Sauf que j’ai oublié un léger détail. Lol. Généralement, le caissier fait en sorte d’avoir le moins d’argent possible pour son dernier jour de fin de mois. (Vous suivez !). Pour cela, il demande souvent l’appoint, esquive l’ouverture des rouleaux…En gros, il s’éclate !!! Seulement, pour tout le monde les fins de mois sont difficiles.

 

Petite aventure : « Dans une heure, je quitte. Quel bonheur !!! J’ai plus que ce caisson à compter et ma journée est terminée. »

Je scannais les courses d’une cliente.

« Cela fera 5€48 s.v.p ?

- Je vous donne ça tout de suite ! » me dit-elle en rangeant ses courses. « Par contre, je m’excuse d’avance, je n’ai que de la monnaie.

- C’est pas grave. Ne vous inquiétez pas. »

Quand elle me disait monnaie, je m’attendais aux pièces jaunes de 10 et 20 centimes. Quand j’ai vu son enveloppe avec toute sa mitraille rouge bronze, j’ai cru avoir une crise d’angoisse. Je me suis même dit : « Oh my God ! » Dans ce lot, je n’ai même pas aperçu la moindre pièce de 5 centimes ! 

« Je vous laisse compter ?

- Oui, ne vous inquiétez pas Madame. Je suis un expert dans le comptage de monnaie. Je vous laisse ranger vos courses en attendant. Alors, voyons voir. 1,2,3,4... »

Un tsunami de pièce de monnaie envahissait ma caisse. Mon caisson était en danger. Mes compartiments de pièces de 1 et 2 centimes étaient au bord de l’irruption.

Il manque plus que la cliente de derrière me fasse la même chose, et là, c’est le calvaire. Le pire, c’est que je vais devoir tout compter pour ma déclaration ce soir. Pourquoi moi ! Snif !!! »

Commenter cet article

Rachel 29/03/2008 21:38

hihi sa c'est le traumatisme des vendeurs : les piece oranges mdr

mibeolem 07/03/2008 22:56

lol tout pareil pour moi...çà doit etre inscrit je n'accepte que la mitraille sur mon front

Thomas 07/03/2008 21:32

J'ai un petit problème, je n'arrive pas à t'envoyer la gazette parce qu'elle est trop grosse et donc trop longue à télécharger, je vais essayer de trouver un moyen.
A+

Thomas 07/03/2008 21:31

Oula, ça doit pas être drole ça !!!