Chronique 82 : Super caissier passe le BTS (foirage total)

Publié le par TEDDY, le Super caissier

Depuis la semaine dernière, je passe mon BTS MUC (Management des Unités Commerciales).

Pas plus tard qu'hier, j'ai passé l'un de mes oraux, sur l'un de mes dossiers (ACRC en l'occurence).

Bien que le jury soit resté très patient et compréhensif lors de mon oral, je me suis rendu compte que j'avais perdu 2 ans de ma vie. Une horreur. J'en suis sortie rabaissé plus qu'autre chose. Je suis sorti de l'entretien en chialant (nerfs qui lachent oblige !) 

J'ai passé 90% de mon temps à expliquer mon calvaire des deux années de mon alternance dans cette entreprise : intimidation, harcèlement, dépression..

Lorsque le jury m'a posé des questions en rapport avec mes missions, je n'ai pas su répondre.

EXEMPLE :

Question : Combien mesure le linéaire d'une TG ? (vous savez, ce sont les planches où sont rangés les articles)
Réponse : Je suis désolé. Je ne pourrai répondre à cette question. Le dossier que vous avez devant vous a été très difficile à monter. Toutes mes missions, je les ai faites lorsque j'étais en caisse. Lorsque j'ai réalisé cette mission, je n'étais pas à 100% de mes capacités. Je n'ai pas eu la chance d'un stagiaire normal. En effet, dès qu'il y avait du monde, je devais retourner en caisse. De ce fait, je n'ai jamais pu poser les questions que je devais poser. De plus, je n'ai certainement pas eu le temps de mesurer la planche de ma tête de gondole.

Autre question :
Vous n'avez pas été le seul stagiaire dans votre entreprise tout de même. Comment expliquez-vous le fait qu'elle vous a placé en caisse pendant deux ans ?  (inutile de vous dire que je commençais à m'énerver. J'avais bientôt l'impression que c'était ma faute !!!)
Réponse : Je peux vous en parler des stagiaires. Si vous parlez d'un contrat en alternance comme le mien, sachez qu'une ancienne collègue s'est trouvée dans la même situation que moi. Elle a passé deux ans en caisse. Bien qu'elle ait bossé à la sueur de son front, elle n'a pas réussi à décrocher son diplôme. Maintenant, si vous parlez des stagiaires lycéens, je ne peux pas les comparer à ma situation. Je n'ai pas eu la même chance qu'eux. Eux, ils avaient le droit d'aller en rayon, d'exploiter le systéme informatique de l'entreprise, de poser toutes les questions qu'ils souhaitaient, et avaient même le droit de s'isoler en salle de repos pour travailler leur dossier. Comme je vous l'ai dit, je n'ai pas eu cette chance. Moi, je devais me taire, et travailler de 9h jusque 20h le soir. Si je voulais apprendre, c'était en dehors de mon travail. Expliquez-moi comment j'aurais pu, alors que je travaille tous les jours, journée compléte !
Pourquoi m'a-t-elle laissé deux ans en caisse ? Là, je ne saurais vous répondre.

Question : Il doit bien y avoir une réponse
Réponse : si vous voulez une réponse, je peux vous donner la mienne. Je suis caissier. je travaille 36,75h payées à 80% du SMIC. Prenez l'exemple d'une employé normale, payée au SMIC. Faites le calcul ! Pour moi, j'ai tout simplement été utilisé.

Question : Lors de la signature de votre contrat, y avait-t-il un manque de personnel en caisse ?
Réponse : Ce que je sais, c'est qu'une caissière partait en congé maternité. Cette hôtesse, il a bien fallu la remplacer.

Question : Pourquoi dans ce cas n'avez vous pas songé à changer d'entreprise ?
Réponse : Jamais je n'aurais pensé vivre un calvaire lors de mes deux années. A la signature de mon contrat, mon patron m'avait bien stipulé que j'allais commencer par la caisse, et que par la suite, j'intégrerais les rayons.
Au bout de trois mois, je me suis inquiété. j'étais monté seul dans le bureau affronter mon patron. Cela n'avait rien donné. Au bout de 6 mois, j'étais monté avec les DP (délégués du personnel), toujours rien. Plus d'un an est passé. Mes nouveaux formateurs ont décidé de prendre les choses en main (chose que les anciens n'ont jamais fait.). Lors de cet entretien, mes formateurs et moi avons appris une autre nouvelle. Selon mon patron, mon ancien commercial avait autorisé de me laisser en caisse jusque la fin. Ainsi, j'ai été victime d'une machination. Puis les deux ans sont passés, et voilà le résultat aujourd'hui...


Je pense que le jury a été touché par ce qu'il venait d'entendre. Lorsque j'ai expliqué que j'ai été victime d'une main d'oeuvre facile, ils se sont regardés et ont baissé les yeux. Quelque part, je pense qu'ils savent que c'est une vérité, et que certains patrons utilisent le système de l'alternance pour profiter de tous les atouts d'un tel contrat.


 

Commenter cet article

Juliette03 10/06/2008 23:47

J'arrive du blog de la caissière la + célèbre de France et je m'aperçois que vous avez un point de vue totalement différent..Toi, tu dis que c'était un calvaire, elle, une riche expérience..

Nous voyons souvent passer des jeunes dans notre commerce qui sont à la recherche de contrat en alternance..Nous avons toujours refusé d'en prendre, car, il faut s'en occuper..La grande distribution, ce sont des requins et des profiteurs..Ils se payent de la main d'oeuvre bon marché..J'en ai fait l'expérience, en étant stagiaire..J'avais fait un stage de caissière, à la suite de quoi, j'ai trouvé un boulot à mi-temps : samedi et dimanche et bouche-trou...

Non, ne dis pas que tu as perdu ton temps..Tu verras, + tard, tu en retireras de la force et tu apprécieras d'autant + ta vie..Plus on en a bavé jeune, + on apprécie ce qu'on a..Tu auras vu le mauvais côté de la barrière...Repasse ton BTS..Il y en a qui passent un BTS à + de 25 ans..Mon fils en avait avec lui..Ne baisse pas les bras..Reprends tes études et essaie de trouver un stage autre que dans la grande distribution..Ils en ont rien à foutre des jeunes, à moins que tu ne sois tombé sur un chef frustré qui jalouse les jeunes..J'en ai connu des comme ça..Eux, c'est seulement le fric qui les intéresse..

Bon courage...Tiens, je vois que Bellulu est passé par là.

joseph 24/05/2008 16:10

si il y a quelqu'un qui doit rougir dans cette histoire, ce sont les interrogateurs , car à question idiote tu as répondu de manière sensée! et tu m'as fait revivre un genre d'examen que j'ai passé et dont j'aurais voulu sortir après deux minutes tant l'attitude du jury était grossière - et j'étais partagé entre l'envie de continuer à parler pour ne pas paraître complètement idiot et l'envie de partir en m'excusant de leur avoir fait perdre des précieuses minutes qui dans le cas de directeurs coutent chers à l'entreprise! mais après cet entretien, j'ai souvent été traité de Don Quichotte ou de banquier communiste!

bellelurette 24/05/2008 10:10

Au moins, tu auras pu te défouler et dire comment tu étais traité, mais c'est sûr que c'est pas gagné pour ton exam.
Résultat quand ?
Et si tu as de l'écrit, j'espère que tu feras moins de fautes qu'ici...
Amicalement,

Caro™ 23/05/2008 23:38

Oh...mon pauvre, ça doit vraiment pas être simple tous les jours. :(
Tu m'étonnes pas quand tu parles de délivrance :/, tu vas enfin pouvoir souffler un peu! Les gens vont te regretter, mais au fond ils ne savent pas ce que tu endures, donc ils ne peuvent pas trop comprendre pourquoi tu t'en vas!
Voilà...bisous

Teddy 22/05/2008 11:10

Merci d appuyer une verité que beaucoup de personne taise. De toute facon, mon opinion reste la meme. Que ce sois journaliste, politique... Le monde ferme ses yeux sur cette nouvelle methode de recrutement facile. A quand un reportage sur la kestion?